Occitanie-SNCF: la convention signée

Ce vendredi 23 mars, les élus de la région Occitanie ont validé la nouvelle convention TER avec SNCF Mobilités pour une durée de 8 ans (2018-2025). Tour d’horizon des évolutions de l’offre, du matériel roulant ou encore des tarifs:

  • Une nouvelle offre

La convention comporte de nombreuses évolutions de l’offre du fait de la fusion des anciennes régions Midi-Pyrénées et Languedoc-Roussillon, mais aussi à la suite de travaux sur le réseau ferré permettant une augmentation du nombre de TER (LGV Nîmes-Montpellier, CPER 2015-2020). Concrètement, la nouvelle convention prévoit:

– 12 TER/jour sur Toulouse-Perpignan/Cerbère (fin 2018)
– 28 TER/jour supplémentaire sur Toulouse-Montauban-Agen/Brive (fin 2019)
– 20 TER/jour supplémentaire sur Toulouse-Pau (fin 2019)
– 12 TER/jour supplémentaire sur Lunel-Sète (fin 2019)

La SNCF s’engage également à améliorer les relations internationales tant à Latour-de-Carol qu’a Portbou avec des correspondances optimisées. En effet aujourd’hui on a des TER qui arrivent à la frontière 5 minutes après le départ du train Espagnol …

TER (Fr), Rodaliers (Es) et train de nuit en gare de Latour-de-Carol ©Jorge Franganillo

En revanche, pour réduire les retards sur les lignes de l’Ariège et d’Auch, SNCF Mobilité compte réduire le nombre de trains en contre-pointe! Ainsi on passerait à 80 TER/jour sur Toulouse-Auch (-10) et 37 TER/jour sur Toulouse – Latour-de-Carol (-5). Une décision incompréhensible puisque les flux ne sont pas unidirectionnels, notamment pour les jeunes. La solution aux retards actuels, ce n’est pas la suppression mais la construction de nouvelles infrastructures (type: doublement de voie).

Concernant les lignes de Bessèges ou Pont-St-Esprit, SNCF Mobilité convient qu’elles rouvriront d’ici 8 ans et qu’elles donneront lieu à un avenant à la présente convention.

Gare de Besseges en 2016 ©Gwenaël Piérart
  • Une nouvelle tarification

Concernant la grille tarifaire, qui sera mise en service en juillet 2018, la région Occitanie conserve globalement les dispositifs de l’ex-Midi-Pyrénées. On peut les répartir en plusieurs catégories selon leurs fréquences d’utilisation.

Voyages fréquents:
 – Abonnement Tout Public 7 jours/31 jours/Annuel (trajet illimité sur un trajet précis)
– Abonnement Jeune/-26 ans 31 jours/Annuel (trajet illimité sur un trajet précis)
– Forfait Pass Weekend Occitanie (voyage illimité les samedis et dimanches)

Voyages semi-fréquents:
– Carte et billets TER Tout Public ( -25% en semaine, -50% les Weekends, Vacances
Scolaires et Jours Fériés)
– Carte et billets TER Jeunes (-50% tous les jours pour les -26 ans)

Voyages occasionnels:
– Tikémouv’ (TER à 3€ [0-40Km], 5€ [41-80Km], 10€ [81-200Km], 15€ [+200Km])
– TER à 1€ (Places à 1€ en nombre limité)
– Offre Mini-Groupe (pourcentage de réduction pendant les vacances pour un groupe de 2 à 5 personnes)

Tarifs promotionnels:
– Billet promotionnel (en fonction d’un événement)
– Tarification sociale (billets gratuits selon les ressources)
– Offre Skirail (en fonction de la station de ski)
– Train Jaune Hiver (12€ pour tout trajet AR entre Perpignan et Latour-de-Carol)

TER au tarif Tikémouv’ entrant dans la métropole Toulousaine ©VoieMidi
  • De nouveaux services

Pour permettre l’augmentation de l’offre, la région va acheter entre 15 et 20 nouveaux trains dans les mois à venir (régiolis, régio2N, hydrogène, ?). De même les TER les plus anciens vont partir à la retraite à savoir les X72500, les voitures corails et les motrices BB7200 d’ici fin 2018. Suivront les Z2 en 2020, concomitant avec l’arrivée de régiolis sur le littoral.

Concernant la maintenant des trains, la convention prévoit l’extension du Centre de Maintenance Régional de Nîmes (CMR) pour accueillir des Régiolis sur le littoral ainsi que des Coradia Liner pour le Cévenol, une aire de détagage à Béziers et des investissements à Tarbes pour pouvoir réaliser des opérations sur les Régiolis.

TER Régiolis en maintenance dans le technicentre de Toulouse

La convention prévoit également de nouveaux services tel le déploiement du wifi dans de nombreuses gares et haltes, la diffusion d’informations aux voyageurs en langues régionales (Occitan et Catalan), ou encore l’expérimentation de l’ouverture de gare à distance pour permettre aux voyageurs d’être  l’abri et de ne pas laisser les Bâtiments Voyageur (BV) à l’abandon. En revanche, la convention acte la fermeture de trois guichets à savoir: Varilhes, Cordes-Vindrac et Albi-Madeleine …

Gare de Mérens-les-Vals dans les Pyrénées fermée depuis de nombreuses années ©VoieMidi

 

Source:

https://www.sncf.com/sncv1/fr/presse/article/renouvellement-convention-ter-occitanie/270318

Photo d’illustration

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s