Reprise des travaux sur le piémont

Depuis 2013 et suite à une rupture de rail survenue au niveau de Carbonne, SNCF Réseau a décidé d’accélérer le renouvellement complet de la ligne du piémont Pyrénéen entre Toulouse et Tarbes avec un programme traitant la voie, la caténaire mais aussi les ouvrages d’art. S’étalant de 2015 à 2020, le chantier accumule les retards avec en prime des ralentissements suite à la crise sanitaire et à un accident mortel sur la rampe de Capvern en 2018. Tour d’horizon sur l’avancement du programme et les travaux prévus cette année.

Renouvellement de la voie

Datant des années 1960, la double voie du piémont Pyrénéen n’est plus capable d’assurer la circulation des trains de façon optimale et en toute sécurité. À terme, ces travaux permettront un gain de temps de 10 minutes concordant avec les horaires d’avant 2012. Au vu de la longueur de la ligne et de la fréquentation de celle-ci, le chantier a été phasé dans le temps pour un montant de 450M€. Or, des retards sur le calendrier initial obligent à cette nouvelle phase de travaux. Pour rappel, la totalité de la double voie entre Toulouse et Tarbes doit être renouvelée. Plusieurs étapes ont déjà été réalisées :

– 2015: RVB Toulouse-Matabiau – St-Agne
– 2016: RVB St-Agne – Portet-St-Simon V1 et V2
– 2016: RVB Capvern – Tournay V1 et V2
– 2016: Réaménagement du triage de Tarbes – La Planète
– 2017: RVB Boussens – St-Gaudens V1 et V2
– 2017: Réaménagement de l’ancien site militaire de Lannemezan en base logistique
– 2018: RVB St-Gaudens – Montréjeau V2
– 2018: RVB Montréjeau – Lannemezan V1 et V2
– 2019: RVB Carbonne – Boussens V1 et V2
– 2021: RVB Portet-St-Simon – Longages-Noé V1 et V2
– 2021: RVB Longages-Noé – Carbonne V2

Carte du phasage prévu à l’origine pour le renouvellement de la voie ©SNCF Réseau

Cette année, il s’agira d’un RVB entre Lannemezan et Capvern ainsi que d’une modernisation entre Montréjeau et Lannemezan. Ainsi, il restera à traiter la double voie entre Tournay et Tarbes ainsi que la voie 1 entre St-Gaudens et Montréjeau, la voie 1 entre Longages-Noé et Carbonne mais aussi la voie 1 à l’entrée de Boussens.

Section complètement renouvelée, tant voie que caténaire, quelques temps avant l’arrivée des Coradia liner ©A.Querleau

Renouvellement de la caténaire

Ces travaux vont plus loin qu’un renouvellement de la voie, puisque c’est également toute la traction électrique (caténaire et poteaux) qui est renouvelée entre Montréjeau et Tarbes. Datant des années 1920, dont certaines sections étaient encore de type Midi, la caténaire était devenue trop vétuste obligeant notamment à des ralentissements à 60 km/h lors des périodes de forte chaleur. De nouveaux poteaux et armement de type 25kV ont donc pris place pour accueillir une nouvelle caténaire CSRR (Caténaire Simple Renforcée Régularisée) conçue par SNCF Réseau. Objectif, uniformiser les caténaires avec une standardisation des composants pour gagner en fiabilité et en performances. Cela permettra également une éventuelle migration en 25kV plus facilement, contre 1500V actuellement. Cout de l’opération, 80M€ financé à 25% par la région Occitanie. À ce jour plusieurs phases ont déjà eu lieu:

– 2016: Renouvellement poteaux caténaires sur Montréjeau-Capvern
– 2017: Renouvellement partiel des poteaux caténaires sur Capvern-Tarbes
– 2017: Renouvellement de la caténaire sur Montréjeau-Capvern
– 2017: Mise sous tension de la section Montréjeau-Lannemezan
– 2018: Mise sous tension de la section Lannemezan-Capvern

Illustration vers Tournay des poteaux en attentent de la nouvelle caténaire CSRR ©Pierre.C

Suite au décès en 2018 de deux ouvriers sur le chantier au niveau de la rampe de Capvern, les travaux de mise en place de la caténaire CSRR ont été stoppés jusqu’à ce jour. En effet cette année, il s’agira d’achever la pose des poteaux caténaire entre Capvern et Tarbes ainsi que renouveler la caténaire. Il s’agit probablement de la dernière phase concernant le volet traction. La caténaire CSRR devrait néanmoins refaire son apparition dans les années à venir dans la région, plus précisément au Nord de Toulouse dans le cadre des AFNT.

Travaux de déploiement de la nouvelle caténaire entre Montréjeau et Lannemezan ©INEO

Ouvrages d’art

À l’approche de Tarbes, des travaux de régénération auront lieu dans les tunnels de Lhez, Laslades et Sarrouilles.

Signalisation

En parallèle de ces opérations sur la section fermée, les travaux de la télécommande de la ligne se poursuivent. Après le basculement des postes d’aiguillages de Portet-St-Simon et Muret vers Raynal en 2016 puis des Postes 4 et 6 de Toulouse-Matabiau en 2020, cette année 2022 concrétise le rattachement du poste de Cazères-sur-Garonne à la CCR (Commande Centralise du Réseau). Après une première étape mi-avril pour une phase d’essais, la deuxième phase a eu lieu fin mai avant un basculage définitif entre le 22 et 23 octobre. S’enchaineront en 2023 les travaux pour le rattachement du poste de Boussens d’ici 2024 ce qui permettra à la CCR de Toulouse de télécommander à date, 120 km d’une part vers Castelnaudary et d’autre part vers Boussens.

Aperçu du prolongement de la télécommande jusqu’à Cazères sur les écrans du PCD de Toulouse ©N.Brooke

Plan de transport

Pour réaliser tous ces travaux, SNCF Réseau va donc fermer la ligne entre Lannemezan et Tarbes du 17 octobre 2022 au 31 mars 2023. Pendant cette période, les trains feront terminus à Montréjeau-Gourdan-Polignan et des cars de remplacement relieront Montréjeau à Pau. On peut regretter plusieurs points néanmoins, le premier étant la limitation des trains à Montréjeau alors que la section vers Lannemezan n’est pas fermée. Cela aurait permis de réduire le temps de trajet en car avec un peu d’anticipation. L’autre point concerne le train de nuit de Lourdes, fraichement rétabli, et qui sera remplacé par un car s’embranchant au transpyrénéen au niveau de la gare d’Auterive. Outre le fait qu’il faut espérer que la composition de la branche de Latour-de-Carol soit renforcée, il serait surtout des plus logique de rétablir un tracé à l’image de la palombe bleue à l’époque. Autrement dit, faire un train de nuit reliant Paris à Tarbes en passant par Bordeaux, Dax, Pau et Lourdes.

Publicité

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s