Premiers travaux à Matabiau

Dans les années à venir, la gare de Toulouse-Matabiau et son quartier vont connaitre une véritable métamorphose pour pouvoir accueillir toujours plus d’usagers, que ce soit en train (TER, TGV, Intercités, futur RER), en métro (ligne A et future ligne C), en bus ou encore en mode doux. Aujourd’hui, la gare de Toulouse Matabiau accueille 50.000 voyageurs par jour et avec la croissance de l’offre de transports en commun, sa fréquentation devrait tripler après 2030, avec 150.000 voyageurs quotidiens annoncés. À ce titre les premiers travaux sont en train de voir le jour, explication.

  • Déménagement à Roques

Face à la multiplication du nombre de voyageurs et de mode de transport, la gare Matabiau doit devenir un vrai pôle d’échange multimodal (PEM). Pour cela, un nouveau Bâtiment Voyageur (BV) va être créé côté Marengo pour soulager le BV historique de Matabiau. Seule ombre au tableau, il faut d’abord libérer le foncier à savoir la tour d’argent et le bâtiment Roques où se trouve de nombreux bureaux SNCF. À la suite des études préliminaires, l’État, la région Occitanie, Toulouse Métropole et SNCF Mobilités se sont engagés au financement des études d’avant-projet de la phase 1 du PEM côté Matabiau et à la libération du foncier ferroviaires des sites de Roques et Périole nécessaires pour la réalisation de la phase 2 du PEM, côté Marengo. Pour cela, il a été décidé d’anticipation la libération des fonciers ferroviaires, d’une part par le relogement des agents présents sur ces sites dans les deuxième et troisième étages du BV Matabiau avec la constitution d’un Plateau de Production des Trains destiné à améliorer l’activité ferroviaire en gare de Toulouse-Matabiau, et d’autre part par la relocalisation des activités dites « Cœur de Réseau » au sein du futur bâtiment PGRA de Raynal (future CCR, Commande Centralisée du Réseau).

En parallèle, SNCF Immobilier en a profité pour demander à Gares & Connexions d’étudier le relogement des services de sûreté ferroviaire (SUGE) au troisième étage de la gare en vue de la libération foncière du site dit du « Tri-postal » pour la construction de la tour Occitanie.

BV M 1.png
Plan d’aménagement du 2ème étage du BV Matabiau avec en vert les futurs espaces TER

Concrètement le Plateau de Production des Trains consiste à aménager une surface d’environ 3.200 m² au sein du bâtiment voyageur Matabiau, inscrit à l’inventaire des monuments historiques. Il sera localisé sur le périmètre d’un ancien hôtel, ainsi que sur des bureaux d’activités SNCF. Les travaux visent à créer des circulations verticales sur tous niveaux (escalier et ascenseur), à désamianter et déplomber les bureaux existants, à aménager les bureaux et à remplacer les menuiseries et verrières en toiture. La fin du déménagement est prévue pour juillet 2020.

BV M 2
Plan d’aménagement du 3ème étage du BV Matabiau avec en vert les futurs espaces TER, en rouge ceux pour les TGV et en bleu les bureaux de la SUGE
  • Mise en accessibilité

Parallèlement à ces travaux, invisible pour le grand public, les souterrains et quais voyageurs vont connaitre eux aussi des changements non négligeables. Attendue depuis de nombreuses années, la gare va enfin être mise en accessibilité dans le cadre de son extension vers le futur BV Marengo. Pour cela il a été décidé de réaliser 3 connexions entre les bâtiments voyageurs de la façon suivante:

  • 1: le souterrain Nord sera prolongé dans un gabarit élargi par rapport à la situation actuelle pour relier le hall 1 (ex-hall des arrivées) et le hall 3 (futur BV Marengo)
  • 2: le souterrain Sud sera prolongé en récupérant la partie actuellement réservée aux activités SNCF pour relier le hall 2 (ex-hall des départs) et le hall 3 (futur BV Marengo)
  • 3: le couloir reliant le souterrain Sud au souterrain métro qui sera par conséquent fermé au public pour séparer les flux internes au PEM (SNCF↔Tisséo) et les flux du futur quartier d’affaires (parvis Marengo ↔ parvis Canal)

pem.png

La connexion au Hall 3 se fera à chaque fois via la création de rampes permettant ainsi de fluidifier les déplacements et de faciliter l’accès aux personnes à mobilité réduite en supprimant la multitude de petits escaliers présents aujourd’hui dans les souterrains.

Dans le détail, le souterrain Nord relie actuellement le bâtiment voyageur historique aux quais 1 à 6. Son prolongement, sur une largeur de 9,50 m tel qu’il existe déjà sous les quais 5 et 6, devra permettre de créer des accès au futur quai n°7 (opération sur le long terme). Les études préliminaires doivent s’achever en juin 2020, date à laquelle commenceront les études d’avant projet pour un démarrage des travaux fin 2024.

PEM2.png

Parallèlement à cela, SNCF Réseau a lancé des études pour la mise en accessibilité de tous les quais. Actuellement, seuls les quais 1, 5 et 6 de la gare de Toulouse Matabiau sont accessibles en complète autonomie. Les Personnes à Mobilités Réduites (PMR) devant accéder aux quais 2, 3 et 4 doivent être accompagnées et emprunter le souterrain central dont l’accès est réservé aux activités du groupe public ferroviaire SNCF. Pour y remédier il est prévu l’élargissement du souterrain nord au droit des quais 1 à 4 (soit des voies 1 à 8) via la construction d’un tablier à poutrelles enrobées de béton à une travée isostatique. Autrement dit, le passage sous voies actuel de 4 m d’ouverture sera démoli et remplacé par un ouvrage de 9.60 m d’ouverture afin d’en augmenter la capacité et de permettre l’installation d’ascenseurs sur les quais n°2, 3 et 4, et de 2 trémies d’escalier par quai.

PEM3.png

Les voies 1 à 8 seront portées par des tabliers simples voie qui prendront appui sur 2 culées en béton armé, fondées superficiellement dans le prolongement de celles situées sous le quai n°5 et 6 et sous les voies n°9 et 10, réalisées dans le cadre de l’élargissement de 2009/2010 lors de la création du quai n°6.

À cela il faut ajouter une autre étude, sur l’opportunité de réaliser des rampes inclinées de 8% (non PMR). Ces dernières seraient situé sur le quai 2 (deux rampes d’accès de part et d’autre de la volée d’escaliers) et sur le quai 3 (une rampe d’accès), l’objectif étant de fluidifier au maximum l’évacuation des voyageurs à la sortie des trains pour réduire le temps de stationnement à quai. Néanmoins ce choix pourrait être réinterrogé en fonction des évolutions du programme des Aménagements Ferroviaires du Nord de Toulouse (AFNT) et des modifications d’allocation des trains sur les différents quais. En effet, les études de flux piétons à réaliser pourraient conduire à positionner ces rampes sur d’autres quais.

PEM4.png

Cette étude doit s’achever en 2020 pour pouvoir être intégrée au reste du programme d’élargissement du souterrain Nord dont la fin des travaux est programmée pour 2023.

  • Restauration du BV historique

Dans le cadre de la restauration du bâtiment voyageur historique de Matabiau, une nouvelle opération vient de commencer et il s’agit de la restauration de la marquise de Toulouse. Ces travaux ont pour objet d’assurer la pérennité de l’ouvrage en accord avec le bâtiment historique classé et d’améliorer l’ambiance de qualité aux voyageurs sur cet accès principal et de magnifier la façade principale de la gare de Toulouse Matabiau en lui rendant sa luminosité originelle. Dans le détail il est prévu:

– Réparation des pièces endommagées
– Enlèvement de la peinture au plomb
– Renforcement de la structure de la Marquise
– Remise en peinture de la structure existante
– Remplacement de la couverture (verre feuilleté)
– Réparation ou remplacement des descentes d’eaux pluviales
– Mise en sécurité (Passerelle de maintenance, ligne de vie)
– Amélioration de l’éclairage
– Remplacement des menuiseries datant de 1979

PEM8
L’actuelle marquise opaque laissera place à une couverture en verre feuilleté

Il est à noter que ces travaux s’inscrivent dans une opération plus globale de restauration de la façade Ouest de la gare de Toulouse Matabiau (Remplacement des menuiseries monumentales…) et sont réalisés dans le cadre du projet partenarial Toulouse Euro Sud-Ouest.

PEM5
En bas, l’état projeté avec les nouvelles menuiseries et la nouvelle émergence du métro

Ces travaux doivent s’achever d’ici fin 2019, soit en même temps que l’aménagement du parvis de la gare qui sera alors débarrassé de son dépose-minute.

PEM6

PEM7

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s