Quel avenir pour Nîmes Pont-du-Gard?

Deux ans après la mise en service de la gare TGV Nîmes – Pont-du-Gard à 12 Km du centre-ville de la cité romaine et au croisement de la ligne classique et de la LGV, la question de l’avenir de cet arrêt revient sur le tapis. En effet, fin décembre une réunion a eu lieu entre les élus locaux, la région et SNCF Réseau pour faire un bilan et évoquer les 14,65 M€ restant sur l’enveloppe de l’opération. Sur le nombre de TGV desservant le Gard, il se divise moitié-moitié entre la gare centre et la LGV obligeant à une correspondance TER qui n’est pas toujours optimisée. La question se repose ainsi sur la création d’une troisième voie pour mettre en place une navette entre les deux gares

Cadencement ou RER?

Une option défendue par Nîmes Métropole mais à laquelle semble s’opposer la région qui a demandé la réalisation d’une étude. Actuellement, l’Occitanie verse près de 2 millions d’euros à la SNCF pour mettre 44 TER reliant Nîmes-centre à Nîmes – Pont du Gard. Or les horaires TGV changent tous les ans sans concertation empêchant l’optimisation des correspondances avec les TER. Dans le même temps la création de cette navette couterait 2 à 3 M€ par an pour le fonctionnement de la ligne (conducteur et entretien) ce à quoi il faut ajouter 18 M€ d’investissement pour l’achat de quatre rames, 30 M€ pour la création de la troisième voie reliant les deux gares et encore quelques milliers d’euros pour l’aménagement de la gare de Nîmes-centre.

Un TER liO Occitanie desservant la gare de Nîmes – Pont-du-Gard

Si la troisième voie sur toute la longueur entre les deux gares n’est pas forcement nécessaire, le montant reste important. Il existe pourtant un moyen bien plus simple pour améliorer les correspondances à savoir la mise en place d’un cadencement entre Nîmes et Avignon. Si en heures de pointe il y a un train toutes les 30 minutes, le reste de la journée il peut y avoir des trous de deux heures. Un renforcement du cadencement toute la journée avec un train toutes les 30 minutes permettrait d’une part de s’affranchir d’une harmonisation des horaires avec les TGV puisque les correspondances se feraient naturellement grâce cette fréquence de passage des TER. D’autre part, cela améliorerait les transports du quotidien entre les villes de Nîmes, Beaucaire et Avignon, triangle avec d’importants flux domicile-travail et étude.

Carte des flux de déplacement entre les aires urbaines d’Occitanie

Ce n’est qu’à plus long terme qu’une troisième voie serait intéressante. Dans le cadre d’un RER du littoral, et pour ne pas saturer la gare de Nîmes qui est historiquement petite avec seulement 5 voies dont une sans quai, il sera nécessaire de diamétraliser les trains. D’une part les TER en provenance du Grau-du-Roi vers Remoulins pour augmenter considérablement le nombre de liaisons tout en proposant un prolongement vers le Pont-du-Gard les étés et ainsi relier les principaux sites touristiques du département (Grau-du-Roi, Aigues-Mortes, Nîmes, Pont-du-Gard). D’autre part les navettes omnibus en provenance de Sète qui s’étireraient jusqu’à la gare TGV de Nîmes pour offrir des correspondances aux habitants de la métropole sans avoir à optimiser ces dernières chaque année.

Exemple de ce que pourrait être le RER du Littoral avec deux lignes diamétralisées VoieMidi

Un nom trompeur

Au final, on pourrait même se dire que la priorité de cette gare concerne le changement de son nom. En effet, alors que la nouvelle gare TGV portait le nom de code « Nîmes-Manduel » reprenant ainsi le nom de la commune et de l’ancienne halte TER « Manduel-Redessan », le choix s’est finalement porté sur « Nîmes-Pont-du-Gard » sous prétexte de donner une visibilité grâce au célèbre monument romain. Sauf qu’il y a plusieurs problèmes à avoir choisi ce nom. Tout d’abord le Pont du Gard se situe à 14,6 Km à vol d’oiseau (20 km par la route) mais en plus il n’y a aucune liaison directe entre la gare et le monument, les TER se dirigeant soit vers Nîmes, soit vers Avignon ou Marseille.

Des trains au Pont du Gard? – Actu TER Occitanie
Le Pont du Gard, site mondialement connu qui pourrait être accessible par train

Dans le même temps, il existe déjà deux gares avec cette appellation! La première est d’ailleurs sur le point de rouvrir puisqu’il s’agit de Remoulins qui porte officiellement le nom de « Remoulins – Pont-du-Gard » et ce du fait de la proximité du monument situé à tout juste 3 Km. Et en allant plus loin, sur la ligne d’Uzès se trouve une gare dénommée tout simplement « Pont-du-Gard » situé aujourd’hui dans l’emprise de l’usine Lib à 1 Km du pont. Il serait donc de bon ton de faire un ménage dans ce brouhaha pour plus de clartés et de lisibilité pour les usagers.

Les quais flambant neufs de Remoulins accueillant leur premier TER Occitanie et sa livrée liO E.Arnaud

Concernant la gare TGV, il convient de nommer cet arrêt avec un nom plus logique soit basiquement avec le nom de la commune pour un « Nîmes-Manduel », soit un nom évocateur du territoire avec Nîmes-Cévennes (mais qui serait incohérent avec l’absence de liaisons TER directes vers le massif) ou bien Nîmes-Camargue. Concernant Remoulins, dans l’optique de la réouverture imminente de la gare il serait souhaitable d’éviter un renommage à quelques années d’écart et ainsi choisir directement le simple nom de Remoulins.

Carte de la ligne d’Uzès toujours en service et qui pourrait servir les étés pour rejoindre directement le Pont-du-Gard VoieMidi

En effet, si la ligne d’Uzès a été honteusement déclassé et convertie en voie verte, le tronçon jusqu’au Pont-du-Gard est toujours en place et même en exploitation pour le trafic FRET. L’idée serait alors de prolonger durant la période estivale les TER en provenance du Grau-du-Roi de Nîmes jusqu’à Remoulins et jusqu’au Pont-du-Gard avec la création d’une halte au niveau du parking permettant ainsi un accès direct au musée et au monument. Pour rappel, il s’agit du site touristique le plus visité de toute la région Occitanie avec plus d’un million de visiteurs par an en moyenne, soit un sacré potentiel voyageur!

Un train de marchandises en direction de l’usine Lib après avoir quitté Remoulins L.Battestini
Publicité

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s