Rodez-Millau: la réouverture se précise

C’est sans doute la réouverture dont on entend le moins parler, mais les choses avancent bien du côté de l’Aveyron. Atypique, il s’agit en réalité de deux lignes avec d’une part Rodez-Séverac qui a fermé en décembre 2017, et d’autre part la section Séverac-Millau qui fait partie de la ligne de l’Aubrac dont l’état n’est pas fameux. Avec un profil rural, cet axe est plus important qu’il n’y parait puisque c’est le seul lien entre l’Est et l’Ouest de l’Occitanie en dehors de Toulouse-Narbonne.

Objectif

D’une longueur de 44 km, la section Rodez-Séverac que nous évoqueront ici sera réouverte avec une vitesse nominale de 75 km/h et suppression de toutes les limitations qui existaient avant la fermeture, soit 49 minutes de temps de trajet. L’exploitation est prévue pour être en navette permettant une circulation de 4 à 6 allers-retours. Si le nombre de 6 allers-retours est convenable à court terme, il sera plus que nécessaire de l’augmenter à moyen terme en prolongeant les actuels TER Toulouse-Rodez, Brive-Rodez et Béziers-Millau de part et d’autre de la ligne. L’axe sera apte a accueillir des AGC, Régiolis et A-TER en composition simple.

Carte de la liaison Rodez-Millau avec en jaune la section de ligne et gares à rouvrir ©VoieMidi

Enfin, la desserte de la future liaison sera améliorée puisque le projet intègre la réouverture de 2 haltes portant à 6 le nombre d’arrêts à savoir Rodez, Bertholène, Laissac, Séverac-le-Château, Aguessac et Millau. Le montant de cette réouverture est chiffrée à 92M€ tandis que la section de l’Aubrac sera traité dans le cadre du plan rail Occitanie dont nous reparlerons prochainement.

Travaux

La réouverture de la ligne Rodez-Séverac nécessite bien évidemment le renouvellement complet de la voie sur tout le parcours ce à quoi il faut ajouter la construction de bases de travaux pour permettre le stockage des matériaux et trains travaux. Concrètement, la plateforme sera reprise sur 6 km, il y aura une mise en place d’un dispositif de maintien du ballast sur 18 km, un curage et rénovation des fossés maçonnés sur 7,7 km, un reprofilage des fossés en terre sur 36,2 km et un abaissement de piste sur 11 km pour rétablir un bon écoulement des eaux de pluie. Pour ce qui est de la voie, il y aura un RVB (Renouvellement Voie Ballast avec réfection de l’assise sur 5,2 km, sans réfection sur 29,3 km et un remplacement de traverses et rail avec relevage sur 11,2 km. À noter également le renouvellement de 4 aiguillages en gare de Rodez et la dépose malheureusement des embranchements ferroviaire de Rodez Engrais et de la ZI d’Onet-le-Château.

La ligne Rodez-Séverac, 3 ans après la dernière circulation ©RailWalker

Concernant les ouvrages d’art, une multitude d’opération aura lieu comme la dévégétalisassions, la reprise d’étanchéité ou encore des reprises de maçonnerie. Plus particulièrement, il y aura le remplacement de garde-corps de 44 ouvrages et la création sur 13 autres ainsi que le remplacement de 20 tabliers de pont-rail et pont-route. Pour ce qui est de la signalisation et télécommunication, le système de cantonnement téléphonique VUSS sera conservé avec soit un CAPI95 déjà déposé côté Rodez (sic) ou avec l’utilisation d’un CAPI NG, le tout avec en parallèle du GSM-GFU (système de communication entre le mécanicien et l’agent de circulation en gare). Si cette solution peut se comprendre pour une réouverture rapide, il sera bon à moyen terme d’évoluer vers du BAPR avec croisement à Laissac pour atteindre un cadencement d’un train par heure.

Un TER Millau-Rodez desservant la gare de Laissac ©P.Joris

Vis-à-Vis des Passages à Niveau (PN), le projet prévoit la suppression de 9 PN par des déviations, le maintien de 11 PN avec limitation de la vitesse routière, 4 PN maintenus sans aménagements supplémentaires, 1 PN automatisé avec barrières et feux, 1 PN piéton supprimé et enfin 4 PN supprimés par des dénivellations. Ce dernier point explique en partie le montant de la réouverture de la ligne car ce type de travaux coûte en moyenne 15-20M€ par PN, sachant qu’il s’agit ici des PN 1, 4, 11 et 19 qui croisent tous la RN88 qui est très fréquentée avec des angles offrant une faible visibilité.

Exemple du PN4 qui croise la RN88 sans aucune visibilité pour les voitures

Enfin concernant les gares et haltes, le projet prévoit le réaménagement de Bertholène, Laissac, Séverac-le-Château, Aguessac et Millau. Dans le détail, il y aura une rénovation du Bâtiment Voyageur et de la marquise de Séverac, un rehaussement des quais sur 75m exception faite d’Aguessac, Séverac et Millau qui seront à 150m pour les circulations de l’Aubrac. Tous les arrêts seront équipés de mobilier de quai (abri, banc, poubelle, signalétique, garde-corps, abri vélos), d’information voyageur dynamique, de DBR (Distributeur de Billets Régionaux) et de valideurs. À noter que pour la réouverture de la gare de Bertholène, il est envisagé de la déplacer un peu plus à l’Est pour être au cœur de la commune et non plus au niveau de l’ancienne bifurcation vers Espalion. Aguessac sera en revanche quasiment au même emplacement. Il serait intéressant à termes de rouvrir également la halte de Gages (1.662 hab) dont le nombre d’habitants est légèrement plus élevé que Bertholène (1.050 hab).

La gare de Bertholène qui risque d’être déplacé vers le cœur de la commune ©VoieMidi

Calendrier

Si le début des travaux n’est pas pour encore, les choses commencent à se dessiner. Dans un premier temps en 2022 auront lieu des opérations de débroussaillage dans l’optique des études. En 2024 seront lancés les appels d’offres pour un début des travaux en 2025 en commençant par la réalisation de bases travaux. Dans le même temps les opérations sur les ouvrages d’art et en terre se dérouleront jusqu’à la fin de l’année. Fin 2015 marquera le début des travaux de la plateforme avant d’enchainer avec le renouvellement de la voie et du ballast jusqu’à mi-2026. C’est début 2026 qu’auront lieu les travaux de signalisations, télécommunication et dans les gares. En parallèle durant toute une année, les travaux de modernisation et de suppression des PN se dérouleront avec probablement des perturbations sur la RN88. Après une période d’essais, la ligne sera mise en service fin 2026.

Sources:

Photo d’illustration

Publicité

3 commentaires Ajouter un commentaire

  1. Raphaël dit :

    Une vitesse nominale de 75 km/h paraît faible pour un renouvellement et une réouverture de ligne de chemin de fer……
    Pas de possibilité de mettre une vitesse max de 100 km/h ???
    Il serait idéal aussi de faire un jumelage / dejumelage en gare de Rodez pour les liaisons Millau Brive et Millau Toulouse, afin que les 2 trajets soient couplés de Millau à Rodez. Une fois arrivé à cette gare, l’un prendrait la direction de Brive et l’autre prendrait la direction de Toulouse
    Pour cette liaison, il serait idéal d’utiliser des AGC bimode ou des regiolis
    Pour la future liaison allant de Rodez à Béziers, il y a également la possibilité de la prolonger jusqu’à Narbonne…

    J’aime

    1. voiemidi dit :

      Il n’y a pas mal de courbe, et ces réouvertures se font sur les vitesses nominales sans modification de la ligne. Il est bien sûr possible de faire des relèvements de vitesse, tout comme sur Luchon la vitesse de 90 km/h sur des lignes droites est ridicule. Mais dans un premier temps la région semble surtout avancer sur une réouverture avant de parler amélioration.

      J’aime

      1. Raphaël dit :

        Donc à l’avenir lorsque les lignes Rodez Millau et Montréjeau Luchon seront rouvertes il y aura la possibilité d’augmenter la vitesse maximale ?
        Sur l’axe Rodez Millau, y’a t’il la possibilité à l’avenir de shunter quelques courbes ?
        Et qu’en pensez vous pour l’idée de jumelage / dejumelage à Rodez pour les liaisons Millau Brive et Millau Toulouse ?

        J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s