Un train d’avance sur l’avion en Andorre?

Dans le cadre de sa politique de désenclavement, la principauté d’Andorre étudie deux possibilités. La première serait un aéroport international qui se situerait au niveau du Grau Roig, tandis que la seconde consisterait à créer un lien ferroviaire entre l’Andorre et ses voisins. Retour sur l’évolution du dossier et ses conséquences pour l’Occitanie.

Dans le cadre d’un débat organisé récemment par la CEA (Conférence des Entreprises Andorranes), l’option ferroviaire semble séduire largement, mettant en avant un coût moindre, une infrastructure plus facile à réaliser mais aussi un impact écologique bien plus faible que la construction d’un aéroport en pleine montagne. La possible candidature commune des JO d’hiver 2030 de Barcelone avec l’Andorre serait un coup de pouce non négligeable dans ce projet permettant de relier la capitale Catalane à Andorre-la-Vieille en passant par l’aéroport de Seu d’Urgell pour un coût estimé à environ 300M€.

Le domaine de Grandvalira au niveau de Soldeu

Un projet de plus en plus discuté et qui fait presque oublier celui d’origine entre la ligne SNCF au niveau de Porta et le Pas de la Case. Une évolution tristement symptomatique de la baisse de l’influence de la France et de l’Occitanie sur la principauté. À l’origine paréage entre l’évêque d’Urgell et le comte de Foix (aujourd’hui le président de la république Française), le petit pays se tourne de plus en plus vers l’Espagne. La nationalité française n’est que la 4ème derrière les Andorrans, les Espagnols et les Portugais, de même le français n’est utilisé au quotidien que par 2,2% de la population, contre 37,3% pour l’Espagnol, le Portugais pour 3,5% et la Catalan pour 58,3%.

Andorre-la-Vieille et sa célèbre tour, capitale de la principauté

La priorité au « fuseau Sud » qui semble se dessiner serait dommageable pour l’Occitanie. D’une part cela ne permet pas l’accès en transport en commun au Pas de la Case, générateur important de flux routier provenant de la France de par l’offre commerçante et touristique avec la présence de Grandvalira, premier domaine skiable des Pyrénées. D’autre part, le temps de trajet vers la principauté Andorrane ne serait pas compétitif avec un détour de plus de 50km. Le seul point positif serait pour le train de nuit qui pourrait être prolongé vers la capitale ou encore les trains de marchandises qui pourraient faire leur retour sur le transpyrénéen avec pourquoi pas une plateforme logistique à Latour-de-Carol. Néanmoins pour cela, encore faudrait-il que la ligne nouvelle entre Alp et l’Andorre soit à écartement européen, ou a minima avec un troisième rail pour accueillir les deux écartements. Et il doit en être de même du tronçon Puigcerdà-Alp sur la ligne espagnole.

Le fuseau Sud représente une ligne de 55 km, en grande majorité en extérieur avec plusieurs ouvrages d’art (ponts et tunnels). Dans le même temps, le fuseau Nord s’étire sur seulement 30 km dont un tunnel profond de 12 km entre Porta, le Pas de la Case et Soldeu. La première tranche jusqu’au Pas de la Case est estimé à 150M€ pour un temps de trajet de 11 minutes. Il serait donc bon que l’Occitanie s’intéresse au dossier et pourquoi pas participe au financement de ce projet ce qui permettrait d’une part de soulager le trafic automobile dans le massif, d’améliorer les échanges avec la principauté mais aussi et surtout renforcer considérablement la fréquentation de la ligne Toulouse – Latour-de-Carol, en particulier la section en haute montagne, qui souffre à ce jour du manque d’interconnexion avec l’Espagne, la Cerdagne et l’Andorre.

Carte du réseau Pyrénéen avec les deux hypothétiques fuseaux Nord et Sud Andorran ©VoieMidi

Dans l’optique du plan de relance Européen, Français mais aussi Andorran, la crise sanitaire pourrait être ironiquement l’occasion rêvée de financer une première phase. À voir si les candidats aux élections régionales d’Occitanie de juin 2021 se positionneront sur le sujet.

Croisement de TER en gare de Porta, avec en arrière-plan le col du Puymorens ©Aleix Cortés

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s