Nouveaux centres de maintenance en Pays Catalan

Malgré la pandémie actuelle et le confinement, la région Occitanie continue de déployer sa stratégie ferroviaire avec la création et le développement de deux sites pour la maintenance du matériel roulant. Explication:

  • Perpignan: de nouveaux trains sur le littoral

Dans l’optique du renouvellement des trains TER, les voitures corail ont déjà disparu et les Z2 ne vont pas tarder à suivre le même chemin. Pour compenser ces pertes et accompagner la hausse de la fréquentation, la région a acheté 13 régiolis supplémentaires portant la flotte à 46 rames, ce à quoi on peut ajouter les 18 régio2N (train à deux niveaux). À ce jour seul le Midi Toulousain accueille ce matériel roulant mais cela ne va pas tarder à changer. Déjà des régiolis en version régionale circulent sur les missions du Cévenol entre Nîmes et Clermont-Ferrand et pour lesquels le centre de maintenance de Nîmes a été réaménagé.

Un TER assuré par un régiolis entrant dans Narbonne et en provenance de Toulouse Jérémy P

Pour permettre leur circulation sur la ligne du littoral, et pourquoi pas vers le Conflent, il est ainsi prévu de faire évoluer le dépôt de Perpignan qui est déjà équipé actuellement pour la maintenance du matériel régional d’une passerelle ainsi que de deux voies en terre-plein. Dans le détail il s’agit de créer une nouvelle voie (voie 44) qui sera équipée d’une fosse triple couverte de 84 m (passage central et de chaque côté) avec des passerelles fixes pour réaliser les opérations de maintenance modulaire de niveau 2, adaptée aux rames AGC, Régiolis et potentiellement Régio2N. Cela permettra également une organisation plus flexible de la maintenance des rames notamment des régiolis qui réalisent déjà des missions Toulouse-Portbou mais qui doivent être entretenus dans la ville rose sur le site de Raynal.

  • Villefranche-de-Conflent: préparer l’avenir

Qui dit ligne atypique, dit attention particulière. Avec ses 112 ans, le matériel roulant du train jaune est sur le point d’être radié et doit pour éviter cela avoir une Révision Générale pour poursuivre l’exploitation du matériel historique. Or le centre de maintenance de Villefranche – Vernet-Les-Bains est aujourd’hui trop petit pour permettre ce type de travaux. Ainsi la région Occitanie et SNCF Voyageurs vont agrandir le site et le moderniser.

Au cours de l’année 2021, un nouveau bâtiment sera construit sur un terrain appartenant actuellement à SNCF Réseau et destiné aux révisions générales du matériel roulant historique. La caténaire au niveau du bâtiment sera déposée et les voies renouvelées avec un raccourcissement d’une voie.

Actuellement, les rames du train jaune ont droit à des études pour repérer toute anomalie pouvant impacter la sécurité des circulations (cassure, fissuration ou déformation de structure, défaut d’assemblage, risque électrique) et les réparations nécessaires à chaque fois pour prolonger l’exploitation jusqu’au 31 décembre 2023. Au-delà, des études vont s’étaler jusqu’en 2022 pour mettre au point le programme de Révisons Générales pour maintenir le matériel historique jusqu’en 2030. Les études portent sur la reprise de la corrosion de l’ossature, le remplacement du plancher bois, des câblages sous plancher, de la chaîne de production d’air, des roues et des axes des essieux des Z100, la reconfection des attelages et accessoires, du réglage de la suspension, la sécurisation des frotteurs (avec suppression du frotteur opposé au 3ème rail) et la recherche d’un produit de remplacement pour le système de verrouillage automatique des portes.

Durant la fin de l’année 2021 aura également lieu la réfection du Bâtiment 23 pour faire des aménagement en chaudronnerie.

VVB1

Enfin, durant l’année 2022, c’est au tour du Bâtiment 26 (dépôt actuel) d’être modernisé suite classement en ICPE (Installation Classée pour la Protection de l’Environnement) à savoir, modification du système de récupération de l’huile des fosses, travaux sur les circuits d’air comprimé et d’électricité et nouveau système de ventilation. Les voies 34 à 38 de l’actuel dépôt seront également renouvelées.

Parallèlement à ces opérations, la région et SNCF Voyageurs finalisent le schéma directeur qui vise à dynamiser la fréquentation et l’exploitation de la ligne du train jaune avec notamment dans les tuyaux le possible achat de nouvelles rames pour augmenter le cadencement.

Source:

Photo d’illustration

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s