Matabiau à l’ère de l’informatique

L’année 2020 va voir se concrétiser un projet mené depuis plusieurs années dans la plus grande discrétion. En gare Matabiau, les plus observateurs auront remarqué la présence de nombreuses gaines rouges, de signaux ou centres en double, et pour cause. Les deux postes d’aiguillage de type PRS (Poste d’aiguillage tout Relais à transit Souple) qui gèrent actuellement la gare de Toulouse-Matabiau seront fusionnés en un poste unique de type PAI (Poste d’Aiguillage Informatique) lui-même télécommandé depuis le PGRA (Poste à Grand Rayon d’Action) situé à Raynal.

  • Le PGRA

Actuellement la gare Matabiau est gérée par deux postes. La partie Nord dépend du poste 4 (P4) tandis que la partie Sud dépend du poste 6 (P6). À cela il faut ajouter les postes 91 de Montaudran, poste 92 de Labège, poste 93 de Montlaur, poste 94 de Villefranche-de- Lauragais et poste 95 de Castelnaudary qui sont tous déjà télécommandés depuis le P6 de Toulouse. En vue du passage vers le PGRA, les deux postes vont passer d’une technologie PRS à PAI tout en fusionnant en un poste unique dénommé Poste 40 et situé à Matabiau à proximité du nouveau dépose-minute. Ce dernier représente pas moins de 541 itinéraires, 135 commutateurs de ZEP ou groupements, 70 signaux à diodes, 106  appareils de voie, 72 commutateurs d’aiguilles ou encore 105  circuits de voie. Au total le PGRA télécommandera 700 itinéraires. Par comparaison, la CCR de Vigneux-sur-Seine (Paris Gare de Lyon) gère 876 itinéraires.

Le PCD des gares de Portet-St-Simon et Muret la veille de sa mise en service en 2017 F.Chantre
  • Le basculage

Si les travaux ont été quasi invisibles pour les usagers depuis 2016, le basculement le sera nettement moins avec deux périodes d’interruptions totales de 18h puis 52h! La première coupure aura lieu du mercredi 20 mai à 13h50 jusqu’au jeudi 21 mai 7h30. L’objectif est de réaliser la mise en charge des postes, c’est à dire de tester les liaisons entre les différents postes et le PCD (Poste de Commande à Distance) de Raynal, l’autre nom du PGRA.

L’actuel Poste 4 gérant la partie Nord de la gare de Toulouse-Matabiau Georges TURPIN

La deuxième coupure se déroulera elle du samedi 17 octobre à 19:30 jusqu’au mardi 20 octobre à 4h30. Une interruption qui se découpe en plusieurs phases en commençant par le basculage du Poste 40. S’ensuivra les essais avec les postes encadrants (poste de Cazères, poste de Carcassonne, poste 1 de Toulouse, poste 71 de Montredon, poste de Venerque et poste 2 de Saint-Cyprien), puis les essais de la zone Sud du Poste 40 (ex-Poste 6) et enfin de la zone Nord (ex-Poste 4). Pour finir, tous les CdV (Circuits de Voie) seront testés grâce à la circulation de 4 trains pour vérifier leur bon fonctionnement.

Après ces 57h, la circulation des trains reprendra avec un plan de transport très allégé (50% des circulations) pendant 24h maximum puis 80% pendant 9 jours pour s’assurer une nouvelle fois du bon fonctionnement des CdV et permettre aux différents acteurs de s’approprier les nouvelles procédures du PCD. Ainsi, fin 2020 la tour de contrôle de Toulouse télécommandera pas moins 75 km de ligne en direction de Muret d’une part et Castelnaudary d’autre part.

pgra
Étendu du périmètre d’action du PGRA à partir d’octobre 2020.
  • Vers une CCR

Ces travaux ne marquent pas pour autant la fin du projet, en effet à terme le but est de télécommander toutes les branches de l’étoile ferroviaire de Toulouse. Le PGRA (Poste à Grand Rayon d’Action) deviendra une CCR(Commande Centralisée du Réseau), un bâtiment qui sera composé de plusieurs briques. La brique 1, déjà existante, abrite les opérateurs circulations gérant les gares de Portet-St-Simon, Muret et bientôt la section Toulouse-Matabiau – Castelnaudary. D’ici fin 2022 les briques 3 et 4 seront construites pour y accueillir entre autres:

  • Les PCD des Postes d’Aiguillages Informatisés (PAI) du secteur circulation de l’Ariège (télécommande des installations de Portet St-Simon à Foix)
  • Le PCD de la Commande Centralisée Toulouse-Tessonnière (CCTT)
  • Le PCD des Aménagements Ferroviaires du Nord de Toulouse (AFNT)
  • Le PCD des PIPC des Arènes et de Colomiers.
brique.png
Évolution du PGRA, future CCR de Toulouse.

Au fil du temps la CCR devrait télécommander jusqu’à Castelsarrasin, Albias, Tessonnière (voir Albi), Castelnaudary, Foix, Montréjeau et Colomiers (voir Brax-Léguevin). Certaines sections pourraient basculer rapidement comme Toulouse-Tessonnière dont tous les postes sont déjà télécommandés depuis Toulouse ou encore Arènes-Colomiers qui est gérée depuis Colomiers. Dans les autres cas, l’intégration des postes au PCD de Toulouse se fera de manière progressive comme c’est le cas actuellement à Cazères ou le poste type PRS devrait laisser place d’ici peu à un PIPC (Poste d’aiguillage Informatique à technologie PC).

CCR.png
Périmètre du PGRA à l’horizon cible

 

Source:

Photo d’illustration

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s