Retour d’Hendaye en demi-teinte …

On l’attendait depuis longtemps, l’Intercités Toulouse-Bayonne qui était limité depuis 2016 à l’entrée du Pays Basque retournera à partir de décembre jusqu’à Hendaye à l’occasion du SA2020. En effet, à la suite de travaux de renouvellement entre Bayonne et Hendaye une instabilité de la plateforme avait été repérée, nécessitant des ralentissements et avec pour conséquence la suppression de l’Intercités sur ce tronçon. Si on peut se féliciter de ce retour, dans le détail les critiques s’accumulent …

Premier défaut de ce SA2020, dans le sens Toulouse vers Bayonne les horaires sont décalés d’une heure ce qui entraîne une première arrivée très tardive à Bayonne (13h01) et détourne donc les voyageurs sur le TGV avec une correspondance à Bordeaux … Deuxième problème, la desserte d’Hendaye. En effet comme avant sa suppression, l’Intercités Toulouse-Hendaye est le dernier de la journée, soit totalement inadapté aux Toulousains. Que ce soit les weekends ou pendant les vacances, la côte Basque représente un potentiel non négligeable avec Biarritz, St-Jean-de-Luz dont la gare est en bord de plage ou encore Hendaye d’où on peut faire une correspondance avec l’Euskotren pour rejoindre San Sebastián.

hendaye

Dans le sens inverse aucun changement excepté l’inversion de la desserte de Lannemezan et St-Gaudens en fin de journée. Là aussi le prolongement vers Hendaye est de retour mais avec les mêmes défauts à savoir un horaire inadapté au Toulousain car partant beaucoup trop tôt pour imaginer un séjour d’un weekend par exemple. Enfin on peut noter le temps de stationnement à Bayonne qui est excessivement long pour une automotrice avec 11, 14 et 22 minutes selon les cas…

hendaye1

Au cours de l’année 2020 la convention TET qui lie l’État et SNCF Mobilité pour l’exploitation des trains Intercités va prendre fin. Une négociation aura lieu et le gouvernement tentera fort probablement de transférer une nouvelle fois plusieurs de ces lignes. Vu la gestion de ce dernier, il pourrait être plus pertinent que la région Occitanie récupère la liaison Toulouse-Hendaye en échange d’un investissement de l’État sur le matériel et l’infrastructure. Si le matériel vient d’être récemment renouvelé, on ne peut que regretter le choix de Coradia Liner 4 caisses et non 6 caisses comme c’est le cas sur Nantes. La négociation pourrait porter sur l’achat de nouvelles rames 4 caisses pour faire des UM3 ou bien des 6 caisses dans l’optique de passer notamment à 5 allers-retours comme c’était le cas jusqu’en 2014.

Les Coradia Liner ont pris leurs habitudes sur la ligne du piémont Pyrénéen depuis le printemps 2019 Jérémy.P

Il faut également prendre en compte le fait que d’ici peu, l’Espagne va mettre en service sa LGV Basque reliant Bilbao, Vitoria et San Sebastián. Cette LGV sera connectée à la France par la mise à double écartement de la section San Sebastian – Irún. Il serait donc bon de faire en sorte que les Coradia Liner de la ligne soient aptes à traverser la frontière pour réaliser des Toulouse – San Sebastián dans les années à venir. Une offre qui trouverait facilement son public, notamment durant la période estivale.

La baie de San Sebastián pourrait être accessible en environ 4h30 depuis Toulouse en Intercités.

Côté infrastructure, si le renouvellement de la ligne entre Toulouse et Pau est en cours, il reste beaucoup à faire pour rendre cette ligne efficace. Cela commence par des relèvements de vitesse pour gagner en compétitivité et se rapprocher de la barre des 3h de temps de trajet entre Toulouse et Bayonne. On peut ensuite citer des améliorations de l’infrastructure pour mieux absorber les incidents en créant a minima des Intervalles de Contre-Sens (IPCS) et en supprimant le Block Manuel qui subsiste de Boussens à Tournay, de Lourdes à Pau et entre Puyôo et Bayonne.

 

Source:

Photo d’illustration

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s