Expérimentation de gares automatiques

Parmi les différents sujets traités dans la convention liant la région Occitanie à SNCF Mobilité, on retrouve l’amélioration des conditions de transport et d’accueil des usagers. Pour cela, une expérimentation de « gares automatiques » va être lancée cet année en deux phases. Cette volonté est né d’un constat: de nombreux bâtiments voyageurs (BV) sont fermés tout ou partie de la journée, laissant les usagers sur le quai sans abri contre les intempéries. Pour y remédier, SNCF Mobilité va équiper plusieurs de ses gares de Smart Station, système de Gestion Technique du Bâtiment (GTB) Automatisé.

Pour cette première expérimentation, 19 gares vont être « automatisées ». Dans un premier temps il s’agit des gares d’Argelès-sur-Mer, Bourg-Madame, Carbonne, Cazères-sur-Garonne, L’Isle-Jourdain, Mont-Louis – La Cabanasse, Rabastens-Couffouleux, Rivesaltes, Saverdun, St-Sulpice-sur-Tarn, Colomiers, Font-Romeu-Odeillo-Via et Gaillac dont les travaux s’étaleront d’avril à juin 2019.

Dans un second temps il s’agira des gares de Castelsarrasin, Caussade, Gourdon, Muret, Valence-d’Agen et Venerque-le-Vernet avec des travaux de septembre à décembre 2019.

Cet équipement permettra d’améliorer les horaires d’ouverture des gares de Rivesaltes, Valence-d’Agen, Castelsarrasin, Caussade, Carbonne ou encore Venerque-le-Vernet, actuellement fermées les week-ends par exemple. Néanmoins, on peut s’interroger sur le choix de ces premières gares qui possèdent globalement de bons horaires comme L’Isle-Jourdain (6h–21h30, 7h-21h30 les weekends). À l’exception de Bourg-Madame, ouverte uniquement pendant les vacances scolaires, aucunes gares n’est réellement fermées. On aurait pu imaginer commencer par des gares comme Saillagousse, Varilhes ou encore St-Martory, à moins que la mise en place de gares automatiques ne soit un moyen pour SNCF Mobilité d’accélérer la suppression des guichets …

La gare de Saillagousse, actuellement inutilisée ©Edouard Paris

Dans le détail, les travaux consistent dans chaque gare à:

  • Déployer une Smart Station, système de Gestion Technique du Bâtiment (GTB) automatisé.
  • Changer les luminaires par des LED.
  • Vérifier la couverture 3G/4G du site et mettre en place du WIFI si nécessaire.
  • Mettre en place des portes automatiques ou adapter les portes existantes (pour les gares du train jaune, Venerque et Caussade).
  • Changer les tableaux électriques (TGBT).

Au total, cette première expérimentation représente un investissement de 1,5M€ financé à 75% par l’Occitanie et 25% par SNCF Mobilité.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s