Plus de trains dans le Comminges

Alors que les modifications apportées aux lignes de l’Ariège et du Gers dans le cadre du SA2019 (Service Annuel 2019) continuent de faire polémique, le SA2020 se prépare sur la ligne du piémont Pyrénéen Toulouse-Tarbes-Pau avec cette fois de belles surprises.

Comme exigé dans le cadre de la convention signée entre SNCF Mobilité et la région Occitanie, le nombre de TER va augmenter avec pas moins de 10 allers-retours supplémentaires répartis sur toute la journée et qui viennent répondre à trois demandes différentes. À l’heure où les usagers réclament de plus en plus la création d’un RER dans la métropole Toulousaine, voici une première évolution qui en ravira plus d’un puisque l’amplitude horaire de la ligne augmente avec des trains qui circuleront entre Toulouse et Muret de 6h jusqu’à 23h, contre 6h30-20h30 actuellement. Ce changement permettra non seulement aux travailleurs terminant tard d’abandonner leur voiture pour le train, mais aussi de pouvoir profiter des bars, restaurants et autres cinémas de la ville rose sans être coincé par les horaires. À cela s’ajoute enfin la possibilité de réaliser des correspondances vers Boussens pour les Intercités et TGV venant de Paris, ainsi que pour celui venant de Lyon. À l’inverse le matin, cela permettra de prendre le premier TGV à destination de Paris et l’Intercités pour Marseille depuis la gare de Muret.

TTP1
Le SA2020 intègre 2 nouveaux trains en fin de journée au départ de Toulouse
TTP2
Un train de plus le matin pour les lèves-tôt au départ de Muret

Le deuxième apport du SA2020 concerne les heures creuses. En effet, si aujourd’hui la ligne connaît des coupures allant jusqu’à 2h sans aucun train, de nombreux TER vont venir se dispatcher tout au long de la journée pour compléter ces manques avec un cadencement moyen de 30 minutes sur Toulouse-Muret et un temps d’attente de 1h maximum. Si on rentre dans le détail, certaines gares gagnent beaucoup avec ces changements comme par exemple Carbonne pour laquelle il n’y avait aucun train en provenance de Toulouse pendant 5h à partir de 7h40. À partir de décembre 2019, 4 trains viendront combler ce trou.

TTP3.png
Les fins de matinées et début d’après-midi sont renforcés avec environs 6 allers-retours supplémentaires (ici en vert)

Dernier point traité par le futur SA2020, l’augmentation du nombre de trains en heures de pointe avec 2 aller-retours supplémentaires. Cet ajout permet d’atteindre un cadencement variant entre 10 et 20 minutes en heure de pointe pour Muret, soit par exemple 10 trains entre 16h et 19h au départ de Toulouse-Matabiau. En compilant toutes ces données, on obtient ainsi la répartition suivante:

  • Toulouse-Muret: 32 Allers – 31 Retours (+10/12)
  • Toulouse-Boussens: 26 Allers – 25 Retours (+8/9)
  • Toulouse-Montréjeau: 16 AR (+3/5)
  • Toulouse-Tarbes: 11 AR (+2/3)
  • Toulouse-Pau: 5 AR (+1)

À cela, il faut ajouter également les 4 allers-retours Intercités Toulouse-Bayonne (Hendaye) qui desservent notamment Tarbes, Lourdes, Pau ainsi que St-Gaudens, Montréjeau et Lannemezan selon l’horaire.

TTP4.png
Fiche horaire Toulouse → Tarbes → Pau en semaine
TTP5.png
Fiche horaire Pau → Tarbes → Toulouse en semaine

Concernant les week-ends, les modifications sont plus légères et concernent principalement les jours de circulations avec globalement des trains qui parcourront la ligne samedi et dimanche et non plus samedi ou dimanche.

 

Sources:

Photo d’illustration

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s