Une nouvelle sous-station pour le littoral

En Occitanie, 2019 rime avec caténaire. Alors que le renouvellement complet de la section Montréjeau-Tarbes s’achève (poteaux et caténaires), et que les travaux de renforcement de la traction électrique de la ligne de l’Ariège approchent à grands pas, de nombreux chantiers vont avoir lieu sur le littoral Languedocien.

La première opération concerne la création d’une nouvelle sous-station à Grand Mandirac, au Sud de Narbonne. Située entre l’Espagne et le reste de l’Europe, nous nous trouvons sur ce qui un corridor FRET majeur. Avec la mise en service de la LGV mixte Nîmes-Montpellier et la montée en puissance de la plateforme logistique du Boulou sur l’autoroute ferroviaire, au Sud de Perpignan, le trafic ferroviaire de l’ensemble du littoral méditerranéen se développe fortement. À cela, il ne faut pas oublier également d’ajouter la nouvelle ligne TER Toulouse-Perpignan-Portbou.

narbb.png
L’actuelle sous-station de Narbonne aura droit, elle, à une cure de jouvence

Pour accompagner cette croissance, il était donc nécessaire de renforcer la puissance électrique de la ligne entre Narbonne et Perpignan. Ainsi de mars à novembre 2019 sera créé le nouveau bâtiment qui abritera les installations. De juillet à août aura lieu le raccordement au réseau caténaire pour une mise en service en décembre 2019. Cette opération représente un coût de 6,5M€ financé en totalité par SNCF Réseau. Parallèlement, de juillet 2019 à octobre 2020, la sous-station de Narbonne sera  également renforcée.

Train de marchandise en provenance du Boulou approchant de Leucate La Franqui ©Enrico Bavestrello

Le second chantier concerne toujours la ligne Narbonne-Perpignan. Soumise à des conditions climatiques particulières, car traversant les étangs de Bages et de Sigean, les poteaux métalliques supportant la caténaire subissent une corrosion beaucoup plus importante que sur le reste du réseau à cause des embruns marins. Par conséquent, SNCF Réseau a décidé d’investir 12M€ pour renouveler sur 20 km entre Gruissan et Leucate, la totalité des poteaux caténaires de la voie 2, soit 370 poteaux. Les travaux auront lieu de nuit avec un rythme de 10 poteaux remplacés par jour grâce à un train-usine. D’avril à juin il s’agira de la pose, puis de novembre 2019 à janvier 2020 aura lieu l’armement de la caténaire et la dépose des anciens poteaux.

narb.png
Carte du tronçon concerné par le remplacement de poteaux caténaire ©VoieMidi

Enfin, la ligne du Lauragais est aussi concernée par les travaux. Depuis début février et jusqu’à la fin de l’année, les sous-stations de Carcassonne et Capendu vont être modernisées. En parallèle la caténaire sera également modernisée entre Lézignan-Corbières et Pezens du 3 au 5 mai puis du 7 au 9 juin.

 

 

Source:

Photo d’illustration

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s