Coradia Liner en approche sur le piémont

En 2009, le gouvernement avait annoncé le renouvellement complet du matériel corail des liaisons Intercités en commençant par les lignes transversales. En Occitanie, cela concerne donc le Cévenol (malgré le passage sous pavillon TER) et la ligne du piémont Pyrénéen Toulouse-Bayonne-Hendaye. Comme prévu, les rames arriveront dans la ville rose en 2019 selon le calendrier suivant:

À partir du lundi 29 avril, 1 aller-retour:

  • Du lundi au samedi: 14143/14148 en US
  • Dimanche: 14141/14150 en US

À partir du lundi 27 mai, 2 allers-retours:

  • Tous les jours: 14143/14148 en US (UM les dimanches)
  • Tous les jours: 14141/14150 en US

hend.png

À partir du lundi 6 juillet, 3 allers-retours:

  • Tous les jours: 14143/14148 en US (UM les samedis et dimanches)
  • Tous les jours: 14141/14150 en US
  • Tous les jours: 14155/14140 en US

À partir du lundi 26 juillet, 4 allers-retours:

  • Tous les jours: 14143/14148 en US (UM les samedis et dimanches)
  • Tous les jours: 14141/14150 en US (UM les samedis)
  • Tous les jours: 14155/14140 en US
  • Tous les jours: 14151/14142 en US
Intercités 14451 Toulouse – Bayonne vers Montréjeau, sur une section fraîchement renouvelée ©SylvainCostes

Au niveau du matériel, il s’agit de 9 Coradia Liner mais en version régiolis. Autrement dit, alors que Bordeaux-Nantes, Lyon-Nantes et Paris-Belfort ont eu droit à des Coradia Liner composés de 6 voitures, les trains de la ligne du piémont n’offriront que 4 voitures … Une différence de traitement qui laisse perplexe quand on sait qu’il s’agit d’un Intercités sans réservation obligatoire (avec donc un risque de saturation en forte période) et qui possède un potentiel non négligeable grâce aux flux domicile-travail/étude mais aussi grâce aux attraits touristiques de la ligne qui permet de rejoindre le Pays Basque et ses plages. Il est surprenant également de voir que les trains ne circuleront en composition double (UM2) que les weekends mais pas les vendredis, jour de retour de nombreux étudiants.

Si ces rames ne comportent que 4 voitures, elles afficheront néanmoins une livrée carmillon comme les autres lignes. À l’intérieur il s’agira d’une aménagement « Intercités » proposant 173 places dont 23 places en 1re classe, 2 places UFR (Utilisateur de Fauteuil Roulant) dans chaque rame et de 3 places vélos. Les rames sont aussi conçues pour permettre le départ en ligne malgré l’absence inopinée d’un contrôleur, à l’image des trains sans contrôleur récemment déployé sur certains TER Occitanie.

Aménagement intérieur type « Intercités » qui équipera les rames du Toulouse-Hendaye ©BFM

Les Coradia Liner permettront aussi un gain de temps pour rejoindre Hendaye car il n’y aura plus besoin de changer les motrices de côté comme c’était le cas actuellement avec les trains corail. On notera pour autant que les Intercités Toulouse-Hendaye sont toujours limités à Bayonne en raison de travaux mal réalisés entraînant une limitation de vitesse importante sur la côte basque…

 

Source:

Photo d’illustration

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s