De nouveaux trains électrique et … à hydrogène!

À l’occasion de la dernière assemblée plénière du conseil régional, l’Occitanie a annoncé le contenu de sa future commande de matériel roulant. La Région abonde ainsi son budget de 100M€ pour l’acquisition de 16 nouvelles rames régiolis. Sur ce nombre, 13 seront bimodes électrique-diesel, et 3 seront bimodes électrique-hydrogène!

Après plus d’un an de réflexion, l’exécutif régional s’est donc décidé à expérimenter des trains à hydrogène mais dans une version différente du récent coradia iLint d’Alstom actuellement en service en Allemagne. En effet, il s’agira là de trains régiolis déjà en circulation sur le réseau mais en version électrique ou bimode électrique-diesel. C’est une bonne nouvelle car cette version française sera bimode électrique-hydrogène et non 100% hydrogène ce qui permet ainsi une utilisation sur toutes les lignes et particulièrement sur celles électrifiées partiellement. La présidente de la région a d’ailleurs précisé que ces trois rames devraient être utilisées sur la ligne Montréjeau-Luchon et potentiellement pour des liaisons Toulouse-Luchon. La première circulation d’un train à hydrogène en Occitanie, et donc en France, devrait avoir lieu en 2022 si Alstom respecte ces engagements. Le coût de ces trois rames, construites en partie en Bigorre, se chiffre à environ 30M€.

Si le nombre de rames H2 est faible, c’est parce qu’il s’agit pour l’instant d’une expérimentation. Actuellement dans le parc TER Occitanie, seuls les A-TER sont 100% diesel et devraient rouler jusqu’en 2035 environ. La région prépare ainsi l’avenir avec des trains moins polluant (même si la chaîne de production de l’hydrogène doit être optimisée), moins bruyant et plus fiable. En effet, les A-TER sont des trains de petites capacités et sensible aux problèmes de déshuntage dû à leur faible poids, deux points qui seront résolus avec les régiolis à hydrogène.

Seule ombre au tableau, il est regrettable de ne pas avoir commandé de nouveaux trains à deux niveaux (Régio2N ou Omnéo) pour renforcer la capacité des trains de l’étoile ferroviaire toulousaine mais aussi pour la ligne du littoral qui ne possède pas ce genre de matériel.

MàJ 06/2019: La région Occitanie confirme l’achat des 3 rames régiolis bi-mode hydrogène-électrique dans le cadre de son plan Hydrogène pour 33M€. Elles seront réceptionnées d’ici 2022 et circuleront normalement sur les lignes de (Toulouse) Montréjeau-Luchon et Carcassonne-Quillan.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s