Plus de place dans les trains du Lauragais

Depuis bientôt un an, la ligne Toulouse-Montauban voit ses quais se rallonger pour pouvoir augmenter la capacité d’accueil des trains. D’ici à la fin de l’année, cela permettra la circulation de TER en composition double quel que soit le matériel utilisé. Et alors que ces travaux sont sur le point de s’achever, en 2019 viendra le tour de la ligne Toulouse-Narbonne.

Actuellement, nombre de quais de la ligne sont trop courts (126 m), voire même trop bas, avec pour conséquence l’incompatibilité d’avoir des trains en composition double. En effet, il est impossible d’avoir des UM2 (2 rames) de régio2N (train à 2 niveaux) ou de régiolis faisant respectivement 166 m et 144 m. Même pour les AGC il n’est pas toujours possible d’avoir deux rames car la version ex-Languedoc-Roussillon est composée de 4 voitures, soit 8 voitures en UM2 et donc une nouvelle fois trop long pour les quais actuels. Les travaux d’allongement des quais de l’axe de Castelnaudary représentent un investissement de 7.529.623 € financé à 40% par la région Occitanie, à 35% par l’Etat et 25% par SNCF Réseau. Revue détaillée des travaux gares par gares:

  • Montaudran (mars-avril)

Qmontaudran.png

Un seul quai sera allongé puisque le second sera un nouveau quai construit en vis-à-vis du quai conservé dans le cadre de la suppression du PN189bis. L’opération prévoit également l’acquisition foncière de 2 parcelles, l’allongement à 170 m du quai, le rehaussement à 55 cm, la reprise du revêtement des quais, le relamping des candélabres en LED et la sécurisation des bouts de quais (portillon).

  • Labèges-Innopole (avril-mai)

QlabègeI

Des bornes béton seront supprimées et un poteau caténaire sera déplacé avec son ancrage. L’opération prévoit également l’allongement à 170 m du quai, le rehaussement à 55 cm, la reprise du revêtement des quais, le relamping des candélabres en LED et la sécurisation des bouts de quais (portillon).

  • Labège-Village (mai-juin)

QlabègeV

Allongement côté quai 2 (en courbe) : 55 cm pour accessibilité PMR ou 50 cm pour garantir le transit des convois TEPE et déplacement d’un poteau caténaire avec son ancrage. L’opération prévoit également l’allongement à 170 m du quai, le rehaussement à 55 cm, la reprise du revêtement des quais, le relamping des candélabres en LED et la sécurisation des bouts de quais (portillon).

  • Escalquens (juin-juillet)

Qescalquens

Déplacement de la TVP (Traversée Voie Piétonne) à proximité du PN 196 qui sera supprimé à l’horizon 2023. Déplacement d’un poteau caténaire et de la plateforme d’enraillement. La largeur du quai 2 (entre les Voies Principales et une voie de service) dispose d’une dérogation. L’opération prévoit également l’allongement à 170 m du quai, le rehaussement à 55 cm, la reprise du revêtement des quais, le relamping des candélabres en LED et la sécurisation des bouts de quais (portillon).

  • Montlaur (juillet-août)

Qmontlaur

Plateforme d’enraillement à déplacer et rampe d’accès à créer à l’entrée du quai 1. L’opération prévoit également l’allongement à 170 m du quai, le rehaussement à 55 cm, la reprise du revêtement des quais, le relamping des candélabres en LED et la sécurisation des bouts de quais (portillon).

  • Baziège (août-octobre)

Qbaziège

La largeur de quai dispose d’une dérogation en fin de quai actuel côté nord (présence d’une Installation Terminale Embranchée active). L’opération prévoit l’allongement à 170 m du quai, le rehaussement à 55 cm, la reprise du revêtement des quais, le relamping des candélabres en LED et la sécurisation des bouts de quais (portillon).

  • Villenouvelle (octobre-novembre)

Qvillenouvelle

Reprise des accès aux quais 1 et 2, candélabre à positionner en dehors des emprises SNCF pour le quai 1 et acquisition du foncier d’un hangar. La largeur de quai devant le BV (Bâtiment Voyageur) dispose d’une dérogation. L’opération prévoit également l’allongement à 170 m du quai, le rehaussement à 55 cm, la reprise du revêtement des quais, le relamping des candélabres en LED et la sécurisation des bouts de quais (portillon).

  • Avignonet (novembre-décembre)

Qavignonet.png

Aménagement des accès aux quais, dépose de la haie qui sera remplacée par un grillage et déplacement de l’entrée sur le quai 2. La largeur du quai devant le BV possède une dérogation. L’opération prévoit également l’allongement à 170 m du quai, le rehaussement à 55 cm, la reprise du revêtement des quais, le relamping des candélabres en LED et la sécurisation des bouts de quais (portillon).

Les gares de Toulouse-Matabiau, Villefranche-de-Lauragais, Castelnaudary, Bram, Carcassonne, Lézignan et Narbonne possèdent des quais suffisamment longs pour accueillir des trains en composition double sans travaux. Ainsi, à partir de décembre 2019, les usagers des TER de l’axe Toulouse-Narbonne pourront profiter d’un plus grand nombre de place pour leurs déplacements.

UM2 de régiolis filant vers l’Ariège, une composition pour l’instant impossible dans le Lauragais ©VoieMidi

 

Source:

Photo d’illustration

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s