Seconde vie pour la gare de Mérens

Il y a près d’un an, la municipalité de Mérens-les-Vals a présenté son projet de réhabilitation de la gare. Racheté dans les années 90, le bâtiment va abriter de nouvelles activités. Car si la SNCF cherche à tirer tout le potentiel, et à juste titre, de ses grandes gares avec des espaces commerciaux (gare du Nord, St-lazare, Part-Dieu, Matabiau), il n’y a aucune stratégie pour les petites et moyennes gares pourtant pleines d’intérêt.

Avec un peu de retard, les travaux de restauration du bâtiment viennent de commencer. À terme on retrouvera un centre multiservice d’une superficie de 146 m² réunissant une épicerie et un bar équipe d’un système de restauration ainsi qu’une agence postale de 70 m². La mairie bénéficie pour cela de subventions nationales et européennes dans le cadre de la promotion des zones de montagne. Un parking de grande capacité sera également créé permettant l’accueil de véhicule de tourisme, camion, bus, sans oublier l’installation d’une borne Wifi.

DSC06356.JPG
Les échafaudages ont pris place de part-et-d’autre de la gare ©VoieMidi

La commune espère devenir un village étape en profitant de la national et de la récente déviation d’Ax-les-Thermes pour attirer un maximum de clients. Ce centre créera par la même occasion des emplois et participera à l’attrait de nouvelle population dans un village qui compte 167 habitants contre 1.000 habitants en 1806, son plus haut niveau.

Côté SNCF, la gare de Mérens-les-Vals est la seule (avec Porté-Puymorens) à ne pas avoir été mise en accessibilité lors du planrail Midi-Pyrénées (quai bas, pas de Traversés Voie Piétonne). De même elle ne possède toujours pas de panneau d’affichage, ni de distributeur de billets. À ce jour aucun travaux n’est prévu, mais la municipalité va signer une convention avec SNCF Mobilité pour permettre à la Poste de pouvoir vendre des billets.

DSC06357
Une gare bien minimaliste, ici en direction de l’Andorre et de Latour-de-Carol ©VoieMidi

Une autre piste à explorer pour le développement du dynamisme de la commune mais aussi pour faire progresser la fréquentation de la gare, le tourisme vert et plus particulièrement la randonnée. En effet cet arrêt et le point de départ de nombreux sentiers en direction de l’étang de Comte, des sources sulfureuses, de la vallée du Nabre, de l’étang des Bésines ou encore de la vallée de l’Ariège. Un partenariat entre TER Occitanie, la région, le département de l’Ariège et la Fédération Française de Randonnée pourrait permettre la création de panneaux d’information sur le parvis de la gare et de documentation disponible en ligne et en libre service dans le nouveau bar.

DSC06338.JPG
Mérens-les-Vals est à la croisé de nombreux sentiers, un véritable levier pour le village ©VoieMidi

 

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s