La métamorphose de la gare Matabiau

La gare de Toulouse-Matabiau se prépare à un grand chamboulement. En effet, elle est à la croisée d’une multitude de projet à savoir: le plan Busquets (du nom de l’architecte Catalan redessinant l’hypercentre de Toulouse), TAE (la troisième ligne de métro Toulouse Aerospace Express), TESO (le futur quartier d’affaires Toulouse EuroSud-Ouest), la LGV GPSO (Ligne à Grande Vitesse Bordeaux-Toulouse) et la modernisation du nœud ferroviaire de Toulouse qui a pour but de faire face à la montée en puissance des TER. Ainsi dans la décennie à venir la gare et son quartier vont changer radicalement! Pour tout savoir sur ce programme complexe, tour d’horizon des divers chantiers. Attention les opérations présentées sont susceptibles d’évoluer tout comme les échéances.

  • Le projet

Avant de passer en revue les travaux prévus, commençons pas voir les grandes lignes régissant le réaménagement de la gare et de son quartier. Malgré l’absence de LGV, Toulouse-Matabiau est la 7ème plus grande gare de France (hors IDF) avec 10.035.656 voyageurs en 2016. Cette forte fréquentation provient notamment du trafic TER en constante progression (+5,6% en 2017). En effet le réseau ferré régional est organisé en étoile avec Toulouse en son centre entraînant par la même occasion une congestion des trains à quai et des flux voyageurs dans la gare. Une congestion qui va croissante avec l’arrivée d’une deuxième ligne de métro dans le quartier et la croissance du trafic TGV grâce à la LGV Tours-Bordeaux (+350.000 voyageurs en 2017) mais aussi la future ligne Bordeaux-Toulouse plaçant la ville rose à 3h de Paris. Dans le même temps Toulouse est la ville possédant la plus importante dynamique démographique de France avec Montpellier, poussant la métropole à se reconstruire sur elle-même. Ainsi le quartier de la gare va se transformer en un véritable quartier d’affaires intégrant des bureaux (actuellement en sous-nombre dans le centre-ville), des logements et des commerces.

parvis.png
Intégration de la gare dans le futur quartier

Après plusieurs années de réflexion et de concertation, il en est ressorti le plan guide suivant. La gare sera considérablement agrandie avec la création d’un nouveau Bâtiment Voyageur (BV) à Marengo, en plus du BV historique à Matabiau. De même elle sera organisée autour de 4 parvis:
– Parvis Canal devant le BV Matabiau en connexion avec le centre-ville
– Parvis Marengo devant le futur BV Marengo en connexion avec les transports urbains
– Parvis Périole à l’emplacement du dépôt de locomotives en connexion avec le quartier
– Parvis Lyon au dessus de la gare routière en connexion avec le quartier Raynal

Dans le cadre du quartier d’affaires, de nombreux immeubles vont être détruits pour laisser place à de nouveaux îlots redessinant la physionomie des abords des voies ferrées. L’occasion est saisie pour y intégrer les stations de métro de la future troisième ligne et pour améliorer les déplacements doux dans les rues.

  • Les opérations préliminaires

À ce jour plusieurs opérations ont eu lieu, notamment d’un point de vue ferroviaire. Dans le cadre du planrail Midi-Pyrénées, les voies de la gare Matabiau ont été découpé en 3 blocs (Sud-Ouest, Quart-Nord-Est, Transversal) selon la provenance ou la destination des trains, optimisant ainsi au maximum la capacité de la gare. En 2009 un nouveau quai est inauguré avec la création des voies 9 et 10. Puis c’est en décembre 2016 qu’est inaugurée la voie 1C à l’emplacement de l’ancien tri-postal, avec pour but de soulager les circulations vers le Gers, l’Ariège et le piémont Pyrénéen.

Concernant la gare en elle-même, le hall 1 (ex-hall des arrivées) a eu droit à un premier réaménagement en 2016-2017 avec la création de deux puits de lumière et le déménagement des sociétés de location de voitures qui ont laissé place à un espace d’attente. Dans le prolongement, les souterrains ont été réaménagé avec de nouveaux revêtements au sol et une nouvelle signalétique.

C-wNEGNW0AIunUm.jpg
Le nouveau Hall 1 plus spacieux et lumineux pour accueillir toujours plus d’usagers ©VoieMidi
  • 2017-2020: Matabiau et le canal du Midi

C’est à partir de 2017 que les premiers travaux commencent vraiment. À la suite du réaménagement du Hall 1, les ouvriers s’activent pour créer un nouveau dépose-minute provisoire situé au pied du parking silo Matabiau, en remplacement de celui devant la gare qui va devenir un parvis piéton. Pour cela un nouvel accès est créé avenue de Lyon, prémisse du futur parvis Lyon, car il n’y aura pas d’entrée depuis le boulevard pierre Semard. Le dépose-minute est ouvert depuis décembre 2017. Un deuxième est mis en service depuis l’été 2018 côté Marengo au pied de la station de métro. Toujours en 2017, le réaménagement de la rue Bayard faisant le lien entre l’hypercentre et le quartier de la gare est inauguré. Trottoirs élargis et arborés, deux voies de circulations dont une réservée aux bus, l’objectif est d’intégrer le futur quartier d’affaires à l’hypercentre en transformant l’image de cette artère et avec un renouvellement progressif de l’offre commerçante.

DSC04112.JPG
La place Schuman au milieu de la rue Bayard fraîchement réaménagée ©VoieMidi

Le nouveau dépose-minute étant en service, les travaux du parvis Canal situé entre la gare et le canal du Midi vont pouvoir commencer en 2018 pour une inauguration à l’hiver 2019. Cet aménagement consiste à paver le devant de la gare avec la plantation de divers arbres et la pose de bancs. Parallèlement, et ce depuis le début de l’année, le canal du Midi se fait également une beauté. Ces travaux permettront d’avoir des trottoirs élargis au pied des immeubles, une réduction de la rue à deux voies de circulation, des pistes cyclables, un cheminement piéton et une nouvelle rangé d’arbre côté canal. Ces aménagements sont conçus pour pouvoir à moyen terme inverser le sens de circulation des voitures sur le canal. D’ici l’hiver 2018 l’écluse du pont Bayard devrait être recouverte d’un plancher en bois en attendant un réaménagement à plus long terme de l’écluse défigurée. À l’été 2019, ce sera la station taxi face au Hall 1 qui sera réaménagée dans le même esprit. Deux opérations sont pour l’instant en option concernant le canal, à savoir la construction d’une passerelle dans le prolongement des allées Jean Jaurès (inauguration fin 2019), et la réhabilitation de la maison éclusière de Matabiau.

parvis c
Le dépose-minute laissera place à un parvis arboré

La gare en elle-même va aussi subir plusieurs interventions. La première concerne le bâtiment de la gare avec une restauration de la façade qui a déjà commencé sur la tour Nord par la mise en place de nouvelles menuiseries. À l’intérieur, le Hall 3 (salle d’échange SNCF/Tisséo) va être réaménagé provisoirement avec l’installation de sièges, en attendant l’étape suivante. Enfin la sortie métro sur le parvis sera traité avec une mise en accessibilité de cet itinéraire via la création d’une rampe et la pose d’un ascenseur et d’un escalator sur le parvis.

Hypothèse d’urbanisation de l’avenue de Lyon et des futurs locaux de la SNCF

Dernière opération de cette période, et qui devrait commencer en 2018, la destruction de la Halle SERNAM à Raynal. Cette grande parcelle de 23.000 m² va laisser place à une opération immobilière en deux tranches: 40.000 à 50.000 m² de bureaux au total y seront construits, et 10.000 m² de logements ainsi que des espaces publics.

En 2019 la ligne A du métro aura doublé sa capacité avec dès lors 4 rames au lieu de 2 actuellement.

  • 2020-2024: Marengo et opérations ferroviaire

Au niveau de la gare Raynal et d’ici 2021, les voies à l’Ouest du site seront réorganisées avec des voies de stationnement longeant la route et la création d’une bande « Infra » dédié à la maintenance de l’infrastructure

SNCF_Reseau_Toulouse_Cartographie_generique_20170327.jpg

C’est à partir de 2020 que commenceront les opérations immobilières les plus importantes et les plus grandes transformations du paysage du quartier. Dans la gare c’est au tour du Hall 2 (ex-Hall des départs) d’être réaménagé coïncidant avec la fin de la restauration de la façade du bâtiment. Il s’agira notamment de créer une allée commerçante en direction du Hall 1 et un restaurant étoilé au 1er étage, à l’image de ce qui est fait dans les autres grandes gares Françaises. Dans le même temps commencera le renouvellement urbain sur l’avenue de Lyon. En effet la ville de Toulouse a racheté, depuis plusieurs années maintenant, les immeubles de ce secteur. Ils laisseront place à des nouveaux logements plus modernes, des bureaux et des commerces. Un renouvellement qui s’accompagnera d’une requalification de l’avenue avec 2 voies de circulation, une voie de bus, des trottoirs élargis et une piste cyclable, le tout arboré.

12.png
Hypothèse d’aménagement de l’avenue de Lyon

En 2021 s’achèveront les travaux des premiers immeubles de Raynal sur l’ancienne halle SERNAM. C’est à cette date que la direction de la SNCF va déménager ses locaux de la tour d’argent et de l’immeuble Roques vers le site de Raynal permettant ainsi de démarrer les travaux du futur bâtiment voyageur Marengo. En effet tout le foncier situé à l’Est de la gare va être démoli. Côté Nord-Est, le dépôt des locomotives laissera place à une zone de remisage, autrement dit une zone de garage où stationneront les TER du Quart-Nord-Est de Toulouse (QNET:  Figeac, Rodez, Mazamet) avec possibilité d’effectuer des maintenances légères ou encore d’y faire le plein puisqu’il s’agit de matériel thermique. Cette localisation permettra de ne plus avoir de cisaillement des itinéraires entre ceux du QNET et ceux de la transversal Nord/Sud.

tesoo.png
Plan d’aménagement du remisage à Périole

Côté Sud-Est les immeubles administratifs laisseront place à un vaste bâtiment voyageur (BV). Une infrastructure nécessaire pour faire face au nombre croissant d’usagers, notamment à cause de la taille de la gare historique, mais aussi parce que ce futur BV Marengo se trouvera lui, au dessus d’un Pôle d’Echange Multimodal (PEM) d’envergure. Pour preuve, ce lieu concentrera la présence d’usagers venant des lignes TGV, Intercités, TER, mais aussi des deux lignes de métro, de la gare routière (bus urbains, départementaux, nationaux), sans oublier les automobilistes, les cyclistes et les piétons. Pour faire face à ces flux colossaux le nouveau BV comportera 3 niveaux, sans compter les bureaux qui surplomberont le tout.

wckm

Le premier est le « niveau parvis ». Situé dans le prolongement du parvis extérieur, il dominera l’immense patio intérieur permettant d’avoir un espace lumineux et spacieux. On y retrouvera également des espaces commerciaux. Le bâtiment possédera deux entrées pour une meilleure répartitions des flux.

2.png
Vue du futur parvis Marengo

Juste en dessous se trouvera le « niveau mezzanine ». Situé à la même hauteur que les voies ferroviaires, il offrira un espace de service aux voyageurs et des locaux techniques. Une passerelle souterraine permettra également de rejoindre la médiathèque et la Vélostation Marengo d’une capacité de 700 places de stationnement vélo avec un atelier de réparation situé à proximité.

4.png
Vue du patio du BV Marengo avec ces 3 niveaux

Dernier niveau du BV, le « niveau salle d’échanges ». Il assurera la liaison avec l’actuel parking Marengo et le futur parking Périole, à la salle des billets du métro donnant elle-même accès aux niveaux -2 (ligne de métro A) et -3 (3e ligne de métro Toulouse Aerospace Express). Ce niveau comportera également trois souterrains. Le premier permettra de rejoindre directement le parvis Canal, le deuxième (actuel souterrain Sud) fera le lien entre le Hall 3 et le Hall 2, et le troisième (actuel souterrain Nord) fera le lien entre le Hall 3 et le Hall 1. Il sera également élargi pour accueillir des ascenseurs donnant sur chaque quai. Les deux BV seront ainsi parfaitement reliés. La salle d’échanges sera également l’accès principal aux différents niveaux.

parvis m.png

Le parvis Marengo fera face au boulevard de Marengo qui sera réduit à deux voies de circulation pour pouvoir créer une piste cyclable, des arrêts de bus et une station de taxi.  L’accès direct à la station de métro sera conservé et réaménagé. Du côté de Périole nous retrouverons la nouvelle gare routière qui sera ainsi en connexion directe avec le métro et le réseau ferré. Comme pour le BV, elle sera surmontée de bureaux mais également de logement.

14
Organisation du futur parvis Marengo face au nouveau BV

Pendant ce temps, fin 2021 maquera la fin des travaux de la tour Occitanie. Du haut de ses 150 m, elle sera la plus haute tour du Sud de la France! Un véritable signal architectural pour inscrire Toulouse dans la liste des métropoles européennes qui compte.

Le parvis Canal en 2021 dominé par la tour Occitanie. Seule différence avec le projet, les poutres en béton du canal seront recouvertes par un plancher en bois.

Durant cette période SNCF Réseau va également réaliser de grosses opérations de réorganisation du plan de voie dans le cadre de la modernisation du nœud ferroviaire toulousain. Ainsi le nombre de voie va passer de 14 à 16 et le nombre de quai passera à 8. Ces quais seront qui plus est allongés et élargis pour accueillir toujours plus de trains de grande capacité et les flux voyageurs qui vont avec. Des travaux auront également lieu en hauteur, puisque que la grande halle voyageur sera restaurée à l’image de ce qui a été fait à Bordeaux ou Austerlitz.

160224112948574031.png
Futur plan de voie de la gare Matabiau
  • 2024-2030: Périole, Lyon et Raynal

Nous nous rapprochons enfin de la fin de la transformation du quartier de la gare. 2024 sera l’année de la mise en service de la troisième ligne de métro reliant Colomiers au Sud-Est de Toulouse via Matabiau, une étape majeure qui augmentera significativement le flux piéton du PEM. Ainsi le nouveau BV Marengo devrait être progressivement ouvert entre 2024 et 2026 ce qui correspondra également avec la mise en service de la LGV Bordeaux-Toulouse. Avec l’achèvement du parvis Marengo, cela signifie que l’actuelle gare routière pourra être détruite pour entamer le renouvellement urbain de ce secteur. Ce sont ici majoritairement des immeubles de bureaux de grande hauteur avec des commerces en rez-de-chaussée que nous retrouverons, et ce en bordure de la gare et du canal.

10.png
Hypothèse d’aménagement du secteur de l’actuel gare routière

De l’autre côté de la gare ce sera au tour du quartier de Périole d’entamer sa transformation. Là aussi de nombreux immeubles ont été racheté par la métropole pour laisser place à des bureaux au bord des voies ferrés, et des logements côté quartier. Cela s’accompagnera d’une réorganisation des rues et d’une meilleure intégration du jardin Michelet.

11.png
Hypothèse d’aménagement du secteur Périole

Enfin, dernière étape du projet, le réaménagement du quartier Raynal. Il se pourrait que ce secteur soit achevé dès 2024 , au moment de l’inauguration de la troisième ligne de métro qui desservira le quartier. Il s’agit de la création de logement et d’équipement public en lieu et place d’entrepôts privés et de la SNCF qui permettront de densifier ces parcelles et de réorganiser l’espace public avec une nouvelle rue longeant le nouveau périmètre ferroviaire de la gare Matabiau et Raynal jusqu’au boulevard Pierre et Marie Curie. De même une passerelle devrait voir le jour pour traverser le canal du Midi et rejoindre le quartier de la Concorde.

Il ne reste plus alors qu’une ultime opération, des plus symboliques puisqu’il s’agit de créer une immense passerelle allant de l’actuelle gare routière jusqu’au quartier Périole tout en survolant les différents quais de la gare auxquelles elle sera reliée. Cet ouvrage achèvera la métamorphose du quartier en effaçant ainsi la coupure urbaine que représenter les voies ferrées et en intégrant pleinement la gare dans son environnement.

17.png
Plan globale du projet TESO en 2030

Et parce qu’une vidéo est parfois plus parlante qu’un long discours, voici ce à quoi devrait ressembler la gare de Toulouse avec ces deux bâtiments voyageur:

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s